Assurances Chomage Dirigeants GSC

 

GSC repose sur un mécanisme simple: vous garantir, l'assurance d'une partie de votre rémunération pendant une période de chômage.

En cas de perte d'emploi, conserver une rémunération est essentiel.

 

Avec GSC vous protégerez votre famille et pourrez aborder sereinement votre retour à l'emploi.

 

Comme tous les salariés, les dirigeants mandataires et autres (gérant, président du conseil d’administration, dirigeant de société par actions simplifiées…) participent au régime d’assurance chômage, dans la mesure où ils cumulent leur mandat social avec un contrat de travail.

 

 

 

 

Pour permettre aux sociétés et aux mandataires sociaux de connaître leurs droits en matière d’assurance chômage, l’Unédic a mis en place, depuis 1980, une procédure d’interrogation préalable répondant à des critères de sélection strictes et encadrée par la jurisprudence.
 
Pour bénéficier des allocations chômage de l’Unédic, le contrat doit être caractérisé par trois éléments :

  • L’exercice de tâches techniques,
  • L’existence d’une rémunération,
  • L’existence d’un lien de subordination juridique permettant à l’employeur de diriger et de contrôler le salarié.

 
Le cumul des fonctions est admis si le contrat de travail correspond à un travail effectif.
 
Après analyse du contrat de travail par l’Unédic, deux cas de figure en résultent :

  • L’avis favorable : l’intéressé pourra prétendre en cas de perte d’emploi aux allocations chômage.
  • L’avis défavorable : ne relevant pas du champ d’application du régime d’assurance chômage, le dirigeant ne pourra bénéficier des allocations chômage au titre de son activité professionnelle.

 
Dans cette dernière situation, il est fortement conseillé de souscrire une assurance chômage volontaire.

 

Personne n'est donc à l'abri !


De nombreuses circonstances peuvent amener le dirigeant d'entreprise à perdre son statut ou son mandat social :

le dépot de bilan suite à :

  • une décision judiciaire intervenant dans le cadre d'un redressement, une liquidation ou cession judiciaire;
  • une fusion, une absorption ou une restructuration profonde de l'entreprises sous sontrainte économique.
  • la révocation: en cours de mandat ou au terme du mandat pour les dirigeants mandataires sociaux.