La retraite madelin et sa fiscalité

Les contrats retraite madelin agricole présentent un avantage fiscal à l'entrée :

  • les cotisations versées sur ce type contrat retraite madelin sont déductibles de l'impôt sur le revenu dans une certaine limite.
  • Les rentes, elles, sont imposées selon le régime des pensions et rentes à titre onéreux.



Le madelin agricole : Déductions des cotisations

 

Les cotisations versées aux contrats madelin agricole sont déductibles du bénéfice imposable dans la limite du plus élevé des deux plafonds suivants :

 

  • 10 % du revenu imposable (dans la limite de 8 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale PASS) + 15 % de ce revenu compris entre une et 8 fois ce plafond Sécurité sociale ;
  • ou 10 % du plafond annuel de la Sécurité sociale.Du plafond est déduit l'éventuel abondement de l'employeur sur le PERCO.Pour cette fraction déductible, les cotisations ne sont soumises ni à CSG ni à CRDS.



Retraite madelin : imposition des rentes

 

Les rentes viagères du contrat retraite madelin sont soumises au régime des rentes viagères acquises à titre gratuit: Les pensions, retraites et rentes viagères à titre gratuit bénéficient d'un abattement de 10 % avec un minimum fixé à 368 € pour les revenus perçus en 2009, par personne physique et un maximum de 3 606 € par foyer fiscal.